Flaco Jimenez

Biographie

L’Américain Leonardo « Flaco » Jimenez est probablement l’accordéoniste qui a le plus influencé le « conjunto », un genre musical né dans le Sud du Texas à la fin du 19è siècle après que des immigrants allemands eurent introduit l’accordéon diatonique à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.
Né en 1939 à San Antonio (Texas), « Flaco » Jimenez est à la musique « tex-mex » (texane-mexicaine) ce que le guitariste B.B. King est au blues : récipiendaire de cinq « Grammy Awards », il perpétue une tradition musicale initiée par son grand-père, Patricio Jimenez, et son père, Don Santiago Jimenez, qui lui a appris l'accordéon dès l'âge de sept ans.
Dans les années 60, le jeune « Flaco » enregistre à 15 ans en tant que membre de « Los Caporales » et se produit dans la région de San Antonio avant de commencer à jouer avec Doug Sahm.
Il se rend à New York au début des années 80 et collabore avec Dr. John, David Lindley, Brian Ferry, Peter Rowan et Bob Dylan. Il apparaît en particulier sur l'album « Chicken Skin Music » de Ry Cooder et sur « Voodoo Lounge » des Rolling Stones.
En 1986, il remporte son premier « Grammy » pour « Ay Te Dejo En San Antonio », un morceau composé par son père. Quatre ans plus tard, il obtient son deuxième « Grammy » avec les « Texas Tornados », un « super groupe » qu’il a formé avec Augie Meyers, Doug Sahm et Freddy Fender. Trois nouvelles récompenses suivront en 1996 (« Meilleure performance tex-mex ») et 1999 (« Meilleure performance tejano » et « Meilleure performance tex-mex »).
Depuis, Flaco Jimenez a été sacré « roi de la musique conjunto », a effectué le tour de la planète, a été artiste invité sur une centaine d’albums, a joué dans « Picking up the Pieces » avec Woody Allen et Sharon Stone, et a été récompensé pour l’ensemble de son œuvre par le magazine Billboard.

Flaco Jimenez PLAYS